FR
EN
Menu

Lieu

Europe

Thème

Productions techniques, savoir-faire

Type de document

Podcast radio et conférences

Période

Protohistoire

Format

Radio

Année de production

2019

Eneko Hiriart, numismate et archéologue de l’Iramat-CRP2A a été invité le 13 janvier 2019 dans l’émission Carbone 14, le magazine de l’archéologie, de Vincent Charpentier sur France Culture.

Eneko Hiriart évoque ses recherches dans une émission de radio sur France Culture :

Les pièces de monnaies apparaissent en Anatolie au 7ème siècle avant notre ère et peut-être de manière concomitante en Chine et en Inde. Les premières émissions de pièces celtes interviennent au 3ème siècle avant notre ère, ce qui est relativement tardif en comparaison avec les civilisations voisines, grecques et méditerranéennes. L’absence de monnaies sur les périodes plus anciennes peut être le témoin de formes d’échanges comprenant d’autres modalités non identifiées à ce jour.

La production de pièce de monnaie est une longue chaîne opératoire de la mine à l’objet et le territoire minier ne détermine pas forcement le métal des pièces frappées. Les gaulois sont des experts dans l’extraction des minerais et d’excellents orfèvres et bronziers comme le montre leur artisanat. Il est également possible de trouver de nombreux alliages composés de 2 ou 3 métaux différents. Les pièces gauloises imitent l’iconographie, le métal et l’étalon des monnaies des peuples voisins, sans doute pour faciliter les échanges. De nombreuses représentations guerrières sont retrouvées sur les pièces.

Ecouter l’émission (30′) 

 

un projet du Laboratoire d'Excellence Sciences archéologiques de Bordeaux (ANR-10-LABX-52) réalisé grâce au soutien de :

rendre les données de la recherche accessibles à tous

C’est la mission que se sont donnée, depuis plusieurs années déjà, les archéologues du site universitaire bordelais (chercheurs,  enseignants-chercheurs, ingénieurs). Avec medi@rcheo, ils se dotent d’un nouvel outil de médiation et de transfert des connaissances : gratuit, évolutif dans le temps, il a été conçu pour répondre aux besoins de publics variés (chercheurs, enseignants,  étudiants, lycéens, opérateurs touristiques, professionnels de la médiation, entreprises, collectivités territoriales, media).

en savoir plus