FR
EN
Menu

Lieu

Europe

Thème

Environnement, ressources naturelles

Type de document

Films

Période

Préhistoire

Format

Vidéo

Année de production

2014

Entre 2012 et 2014, le recul du trait de côte met en péril le site de la Lède du Gurp où les abords d’un marais ont été occupés depuis le Mésolithique (8000 av. J.-C.) jusqu’au début de l’Antiquité.

Les sédiments argileux du fond de la dépression marécageuse forment à présent une butte isolée sur la plage dont les différents niveaux de comblement accumulés permettent d’appréhender finement l’évolution chronologique des activités humaines. De plus, l’humidité des sédiments favorise la conservation des restes végétaux (bois, branches, graines…). Ceux-ci livrent des informations sur le paysage ainsi que des éléments de datations, révélés par le carbone 14 et la dendrochronologie.

Les équipes des deux laboratoires d’excellence bordelais, LaScArBx et COTE, travaillaient déjà sur le littoral chacune de leur côté. Cependant, les recherches couplant approches archéologiques et paléo environnementales restaient rares et incomplètes. L’identification du littoral aquitain comme terrain d’étude commun, riche d’un fort potentiel scientifique, a débouché sur le souhait de développer conjointement de nouvelles recherches. Ce projet inter-LabEx est mené par Florence Verdin (laboratoire AUSONIUS, LabEx LaScArBx) et Frédérique Eynaud (laboratoire EPOC, LabEx COTE).

Durée de la vidéo : 8’21

Accéder au film Projet LITAQ : reconstituer l’histoire du littoral aquitain pour prévoir son évolution

un projet du Laboratoire d'Excellence Sciences archéologiques de Bordeaux (ANR-10-LABX-52) réalisé grâce au soutien de :

rendre les données de la recherche accessibles à tous

C’est la mission que se sont donnée, depuis plusieurs années déjà, les archéologues du site universitaire bordelais (chercheurs,  enseignants-chercheurs, ingénieurs). Avec medi@rcheo, ils se dotent d’un nouvel outil de médiation et de transfert des connaissances : gratuit, évolutif dans le temps, il a été conçu pour répondre aux besoins de publics variés (chercheurs, enseignants,  étudiants, lycéens, opérateurs touristiques, professionnels de la médiation, entreprises, collectivités territoriales, media).

en savoir plus